Intelligence artificielle : les 5 clés de succès

L’intelligence artificielle est omniprésente, dans nos vies et dans nos entreprises, dans nos smartphones et dans nos voitures. Elle suscite la convoitise de tous les acteurs innovants tant ses promesses sont (presque) infinies. Elle alimente aussi des craintes, des questionnements, des débats. C’est notamment pour toutes ces raisons que nous avons donné une place de choix à ce vaste sujet dans notre programmation.

Yves Lostanlen, speaker à La Digital Tech Conference, est l’un des experts reconnus en intelligence artificielle. Aujourd’hui, il accompagne et conseille les entreprises d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie dans leur déploiement de solutions en IA. Car si cette technologie a un potentiel énorme, nombreux sont les projets à ne pas dépasser l’étape du PoC — Proof of concept.

« Seulement 1 projet sur 10 passe en production »

C’est le constat d’Yves Lostanlen et des études menées à ce sujet. Il précise : « beaucoup d’entreprises se sont mises à l’IA, qui est désormais au cœur de quasiment tous les domaines : la production, la logistique, les services de détail, la finance, l’assurance… Mais seulement 10% de toutes ces initiatives deviennent de vrais business. » On pourrait croire que ce ratio varie selon les zones du globe, mais il s’applique à tous les pays qu’il a explorés.

Comment l’expliquer ? « Nous avons identifié et analysé les freins à la mise en production des solutions d’intelligence artificielle. Après les avoir recoupés, cinq grandes catégories ont émergé. Cinq dimensions à prendre en compte pour que l’IA ait un réel impact en termes de business. »

Comment réussir ?

Ces cinq grands domaines touchent à la stratégie et au leadership, à l’exploitation des données, à leur infrastructure, aux aspects organisationnels de l’entreprise, mais aussi à l’éthique et à la gouvernance. Tous sont intimement liés et constituent autant de fondations solides pour qu’un projet en intelligence artificielle, quelle que soit l’activité concernée, soit déployé sur le marché.

Prenons l’exemple du tout premier axe, la stratégie et le leadership. Yves Lostanlen souligne : « l’essentiel est de se concentrer sur le business, plutôt que sur la technologie. Car c’est le plan d’action qui détermine la méthode d’IA à développer. Pour autant, il faut accepter de se lancer dans l’aventure sans en connaitre tous les contours. L’agilité est cruciale. Ainsi, un sponsor, un cadre en charge du projet, doit être désigné. Il doit pouvoir prendre des décisions rapidement. » Il ajoute : « l’IA ne respecte pas les frontières des organisations, elle est transverse. Tous ces éléments bousculent les entreprises dans leur fonctionnement habituel. Mais ils sont primordiaux. »

Voici donc un aperçu de ces cinq clés de succès… que vous découvrirez en live le jour J de La Digital Tech Conference !